Anglais+

8 conseils pour amé­liorer son anglais
Comment s'y remettre, même après des années d'interruption

La langue de Shakespeare est aujourd'hui parlée par des centaines de millions d'habitants à travers le monde. La pratiquer, c'est donc aussi élargir son horizon et prendre plaisir à découvrir le point de vue d'autres pays, sans compter son utilité en voyage à l'étranger, ou bien sûr dans de nombreux secteurs de la vie professionnelle.

Le problème est parfois de savoir comment se remettre à l'anglais, en particulier si les années d'études sont loin, ou si elles n'ont pas été fructueuses... Les conseils ci-dessous devraient vous aider à avancer en anglais, de manière gratuite, et à condition de faire preuve d'un peu de patience: on ne peut parler une langue couramment ni la comprendre en une semaine. Mais même sans viser le niveau A+ (la meilleure évaluation dans le système anglo-saxon) on peut faire des découvertes et augmenter son niveau dès les premiers jours.

Ne pas craindre d'explorer des sites en anglais

Explorer le web en anglais, c'est s'ouvrir à un point de vue passionnant parce qu'il est celui d'une culture différente. N'hésitez pas à "batifoler" et à utiliser les moteurs de recherche en anglais. C'est quand on "baigne" dans la langue que l'on apprend le plus, souvent à son insu. Une erreur courante consiste à penser que c'est trop difficile et abandonner avant d'avoir commencé. Concentrez-vous sur une page, voire un seul paragraphe. L'important n'est pas la quantité, mais de trouver sa propre mesure.

Si vous souhaitez lire les journaux, et craignez d'être perdu, vous pouvez commencer par CBBC Newsround: vous y trouverez des articles de la BBC. Bien sûr, ils sont destinés aux enfants et jeunes adolescents, mais les articles sont courts et permettent ainsi de débuter. Vous pourrez plus tard aller sur les pages du Guardian ou du New York Times, par exemple...
Enfin, regardez aussi la rubrique On the web d'Anglissime: certaines pages sont signalées comme faciles.

Faire usage d'un dictionnaire en ligne...

Vous ne pourrez visiter des sites en anglais sans utiliser un dictionnaire, surtout au début. Les outils de ce type offrent de multiples services: en dehors d'une simple traduction, ils permettent souvent d'entendre la prononciation du mot recherché, affichent leur transcription phonétique, et bien d'autres choses encore. Certains offrent une extension intégrable au navigateur.

Vérifier la grammaire et s'entraîner

Une langue est aussi un outil: il faut quand même apprendre à s'en servir correctement pour l'utiliser, même si cela peut paraître très classique. Concentrez-vous sur un aspect: un temps, les pronoms relatifs ou le comparatif. Entraînez-vous avec des exercices ad hoc et revenez-y plus tard. Ne vous limitez pas à cela (voir les autres paragraphes). Les pages de ce site offrent aussi bien des cours d'anglais que l'entraînement nécessaire.

Apprendre un peu de vocabulaire chaque jour

Apprendre des listes est souvent fastidieux. L'idéal est d'apprendre dans le contexte d'une lecture: textuelle, audio ou vidéo. Une expression apprise en contexte se réemploie plus facilement et s'utilise à bon escient car elle a été apprise dans une phrase qui indique son sens.

Lisez, par exemple, un article de journal ou simplement un paragraphe et notez quelques mots dans un bloc-notes numérique, éventuellement un simple copier-coller à partir d'un dictionnaire en ligne. Prenez votre temps et relisez systématiquement les mots de la veille le lendemain. Quelques expressions suffisent à chaque fois. Pratiqué avec régularité - c'est indispensable - voilà un bon moyen d'améliorer votre vocabulaire rapidement.

Lire des livres numériques sur tablette, ordinateur, ou sur liseuse électronique

La lecture d'ouvrage écrits en anglais fait rentrer les structures de la langue sans même que l'on s'en rende compte. Certaines liseuses permettent de se constituer des listes de vocabulaire en établissant un journal des mots recherchés. Si un roman est trop difficile, essayez une nouvelle. Certaines ne font que quelques pages.

Regarder les chaînes d'information permanente à la télévision: CNN, BBC World, SkyNews...

Vous reconnaitrez facilement les infos internationales. Avec la présence des images en plus, vous serez surpris de comprendre plus que vous ne l'imaginiez. Vous apprendrez au minimum la prononciation des noms de pays, de capitales et les adjectifs de nationalité. Et si vous avez de la chance, il vous arrivera même de découvrir une information qui n'a pas – ou pas encore – été divulgée dans votre pays alors qu'elle le concerne.

Vous pouvez aussi regarder les mêmes chaînes sur YouTube. Avantage: on peut repasser la vidéo. Inconvénient: ce n'est pas tout-à-fait du direct. Evitez les éventuels sous-titres français qui sont incohérents lorsqu'ils sont générés automatiquement. Il existe aussi des sites qui permettent de travailler la compréhension de l'anglais parlé.

Regarder des DVD en version originale sous-titrée en anglais

Vous pourrez associer graphie et phonie: l'écriture et la prononciation. Si vous craignez trop de ne pas comprendre, prenez un film que vous avez déjà vu en français, mais ne mettez jamais les sous-titres qu'en anglais. Ou alors n'en mettez pas du tout.

Echanger sur des sites dédiés à la conversation

Certains sites favorisant les échanges en anglais vous permettront de mettre en pratique ce que vous avez étudié, par écrit ou oralement, et vous donneront l'occasion indispensable de vous exprimer si vous ne pouvez vous rendre dans un pays anglophone. Certains d'entre eux permettent aussi des rencontres.


Pour conclure, essayez de faire un peu d'anglais chaque jour, en combinant les pistes indiquées ici: la régularité est déterminante et vous permettra de beaucoup progresser. Bon courage et bon plaisir!

Laissez un commentaire...

:


:

Merci d'avoir laissé un commentaire. Il apparaîtra dès qu'il sera validé.

Boucris Evelyne le 10/09/2016

Merci infiniment pour ce site et les questions abordées.
Une question: où trouver des nouvelles en anglais avec les mots traduits quand on cherche(gratuitement). Le principe du dictionnaire intégré existe sur la liseuse, mais est-ce que cela existe gratuitement ailleurs?
Merci de votre réponse

Louis le 10/09/2016

Bonjour et merci. Vous pouvez utiliser l'extension Wordreference Translator dans Firefox: double-cliquer sur un mot ouvre un nouvel onglet avec la traduction (sur la page de www.wordreference.com). C'est très pratique. Je crois que l'extension est disponible aussi pour Chrome (et peut-être d'autres navigateurs).

Les dernières pages:
                                17       
Publicité

Publicité

Les thèmes des dernières pages:

Lire et écouter de l'anglais 
même quand cela semble difficile
Le vocabulaire informatique 
smartphones, internet, sites...
8 astuces pratiques 
pour apprendre plus agréablement
L'anglais est-il facile? 
Le pour et le contre
Les faux-amis 
100 mots pour éviter les malentendus
Les dictionnaires en ligne 
Les connaître et les utiliser
L'alphabet phonétique 
Un plus pour la pronon­ciation
L'anglais pour le plaisir 
Pourquoi la langue de Shake­speare fait du bien
Sigles et acronymes 
Les abréviations courantes en anglais
Les diphtongues, indispensables pour améliorer sa prononciation 
Comment bien les prononcer
20 proverbes faciles en anglais 
et leurs équivalents français
anglais américain
<=> anglais britannique 

orthographe, grammaire, et prononciation
anglais américain
<=> anglais britannique 

les mots indispensables
4 voyelles à bien prononcer (fin) 
Pour conclure...
Des voyelles à bien prononcer (suite) 
Comment dire le O et le OU (ou leur équivalent)
Des voyelles à bien prononcer 
Comment dire les voyelles longues a et i
8 conseils pour ameliorer son anglais 
Comment s'y remettre, même quand les études sont loin
Lire en anglais gratuitement 
Des nouvelles, des romans
Comment améliorer son accent 
5 points à vérifier
Des sites pour la compréhension orale 
Mieux comprendre l'anglais parlé