Anglais+

Comment lire et écouter de l'anglais
même quand cela semble difficile

Quand on se remet à l'anglais après des années d'interruption, on peut parfois se croire incapable de lire, ou d'écouter, des documents authentiques (c'est-à-dire écrits ou enregistrés par et pour des anglophones).

Si vous êtes dans cette situation, il serait pourtant dommage de se priver de documents à la fois authentiques et accessibles.

La page ci-dessous propose de nombreuses possibilités déjà évoquées sur Anglissime, pour lire, écouter et regarder des documents en anglais quand on pense avoir un niveau modeste. N'hésitez pas à vous jeter à l'eau: c'est en "fréquentant" la langue qu'elle "rentre". Et il n'y a pas d'obstacle infranchissable: tout (ou presque) est bon à prendre, à condition que ce soit en anglais!

Pourquoi lire et écouter de l'anglais?

En premier lieu, il faut savoir quel avantage on peut tirer d'un contact direct avec la langue anglaise. Celui de l'authenticité d'abord: c'est la langue telle qu'elle est parlée - ou écrite - par ceux qui l'utilisent tous les jours. Il n'y a pas mieux comme modèle.

Autre intérêt: les structures de la langue, le vocabulaire, les expressions typiques nous deviennent familières même à notre insu, à force de les lire ou des les entendre. Un processus un peu similaire à celui que nous avons connu en apprenant notre langue maternelle.

Un document court, c'est plus facile !

Alors comment lire de l'anglais quand on est presque débutant, ou quand on estime que ses connaissances sont minces? Il existe un moyen simple qui consiste... à faire court ! Un document difficile et long décourage. Un document bref, ou très bref, devient possible car les difficultés sont peu nombreuses: elles sont limitées par la brièveté du document.

Reste à trouver ces pages. Anglissime en a relevé à maintes reprises. Voici donc un rappel de ce qui pourrait vous servir.

Des pages avec peu de texte.

Explorez la rubrique On the web, vous y trouverez de nombreux sites faciles, ou le texte est peu abondant ou-bien explicité par des illustrations parlantes. visez ceux qui sont signalés par un .
Par exemple, vous trouverez:
  • Des sites ou vous n'avez q'un mot, un sigle, un prénom à indiquer, voire un clic à faire pour obtenir une prononciation, un sens, un renseignement.
  • Des pages où l'illustration prime: certaines galeries de photos avec les légendes, une animation historique, un tableau illustré...

Lisez des nouvelles anglaises

Il n'est pas obligatoire d'avaler des pages et des pages d'anglais pour lire. Surtout si cela vous est difficile, profitez de ces histoires courtes que l'on appelle des nouvelles. Il y en a une multitude en anglais. Elles font trois, dix ou quinze pages, voire davantage, mais elles sont toujours bien plus brèves que des romans.

Et prenez tout votre temps, sans vous arrêter à une phrase que vous ne comprenez pas. Lisez la suite. L'important est le sentiment d'avoir compris l'ensemble. Et lors d'une relecture éventuelle, il vous sera probablement plus facile de saisir une phrase un peu ardue.

Vous trouverez des sites publiant directement des nouvelles sur leurs pages, et d'autres les proposant au téléchargement.

Encore plus court que les nouvelles: la poésie

Loin d'être dépassée, la poésie est pratiquée par de nombreux jeunes anglophones sur les sites qui lui sont consacrés. Et on en trouve pour tous les goûts.

Quant au niveau de difficulté, il dépend... du poème! Aussi quand le premier est trop difficile, passez au suivant! Vous finirez forcément par en dénicher un qui vous convient. Et de toutes façons, vous aurez lu des poèmes en anglais: même si vous ne les avez pas bien compris, un peu de la langue s'est glissé dans vos bagages...

Apprendre l'anglais avec les enfants

Une autre source de textes courts: les sites dédiés aux enfants. Vous y trouverez des comptines, de petites histoires ou des animations qui peuvent vous permettre d'apprendre de l'anglais en même temps que les plus petits. De quoi joindre l'utile à l'agréable et, le cas échéant, passer un bon moment avec eux.

De la musique et des sites audio simples

Comment s'habituer à l'anglais audio de manière accessible? Là encore, il existe différents moyens de trouver des enregistrements abordables.

Le premier - et peut-être le plus agréable - est la musique. N'hésitez pas à vous passer et repasser les chansons anglaise ou américaines que vous préférez, en prêtant attention aux paroles (sachez simplement que certaines peuvent être hermétiques ou familières). Peu importe qu'elles soient récentes ou pas. Si vous ne comprenez pas ce qui est chanté, certains sites vous aideront à le faire.

Mais on peut aussi trouver des enregistrements audio très brefs faits par des anglophones pour enseigner l'anglais par niveau. Ecoutez par exemple, ceux de l'américain Randall en choisissant le niveau "easy". On y aborde différents sujets de la vie quotidienne. Vous pourrez même répondre à des questions sur l'enregistrement et voir la transcription des paroles.

Des vidéos en anglais assez faciles à comprendre

Utilisez la barre de recherche de Youtube pour trouver des vidéos sur un sujet qui vous intéresse. Il faut formuler votre recherche en anglais. Quelques exemples en vrac: gardening, watercolour, healthy food, gymnastics at home, do-it-yourself, travelling *... A vous de trouver. Regardez aussi les suggestions affichée par Youtube.

* le jardinage, l'aquarelle, la nourriture saine, la gymnastique à domicile, le bricolage, les voyages

Vous n'y croyez pas? Essayez quand même. Il ne s'agit pas de saisir tout ce qui est dit dans la vidéo, mais de faire une démarche en anglais (tout est bon à prendre !). Et de plus, l'image facilite souvent la compréhension.

Bien que ce soit très classique, impossible ici de ne pas évoquer certaines séries, ou certains DVDs à regarder en anglais. Si la peur de ne pas comprendre l'histoire est un obstacle, regardez-les avec les sous-titres... en anglais!

VOA (Voice of America) offre de courtes vidéos que l'on peut se repasser afin de bien les comprendre. Certaines sont vraiment élémentaires, et vous n'aurez pas de mal à les comprendre, et ceci sans entendre un mot de français. De même English with Jennifer (voir le paragraphe sur les sites audio).

Sautez le pas

Avec tous ces éléments, vous ne devriez plus hésiter à vous lancer. Il n'y a vraiment rien à perdre. Et il y a tout à gagner: la découverte d'une autre langue, d'une culture différente, le plaisir d'élargir son univers. Et aussi celui de progresser. Alors n'hésitez pas à franchir le pas, il n'y a que des bénéfices.

Laissez un commentaire...

:


:

Merci d'avoir laissé un commentaire. Il apparaîtra dès qu'il sera validé.
Les dernières pages:
 1                                        
Publicité

Publicité

Les thèmes des dernières pages:

Lire et écouter de l'anglais 
même quand cela semble difficile
Le vocabulaire informatique 
smartphones, internet, sites...
8 astuces pratiques 
pour apprendre plus agréablement
L'anglais est-il facile? 
Le pour et le contre
Les faux-amis 
100 mots pour éviter les malentendus
Les dictionnaires en ligne 
Les connaître et les utiliser
L'alphabet phonétique 
Un plus pour la pronon­ciation
L'anglais pour le plaisir 
Pourquoi la langue de Shake­speare fait du bien
Sigles et acronymes 
Les abréviations courantes en anglais
Les diphtongues, indispensables pour améliorer sa prononciation 
Comment bien les prononcer
20 proverbes faciles en anglais 
et leurs équivalents français
anglais américain
<=> anglais britannique 

orthographe, grammaire, et prononciation
anglais américain
<=> anglais britannique 

les mots indispensables
4 voyelles à bien prononcer (fin) 
Pour conclure...
Des voyelles à bien prononcer (suite) 
Comment dire le O et le OU (ou leur équivalent)
Des voyelles à bien prononcer 
Comment dire les voyelles longues a et i
8 conseils pour ameliorer son anglais 
Comment s'y remettre, même quand les études sont loin
Lire en anglais gratuitement 
Des nouvelles, des romans
Comment améliorer son accent 
5 points à vérifier
Des sites pour la compréhension orale 
Mieux comprendre l'anglais parlé