Anglais+

L'anglais pour le plaisir
Pourquoi la langue de Shake­speare fait du bien

Cette page ne porte pas sur l'anglais "utile" ou professionnel, celui de l'école ou de l'université, bref celui qu'il "faut" apprendre ou pratiquer parce que cela sert. Non, pour une fois, il s'agit ici de l'anglais qui nous fait du bien (et cela pourrait être vrai pour toute langue).

Et si faire de l'anglais en ligne pouvait être un plaisir? De temps en temps, lors d'un retour de vacances, par exemple, ou pour prendre un peu de recul, il n'est pas inutile de se poser la question.

Se plonger dans la culture anglo-saxonne

Autrefois, si je voulais lire un journal ou un magazine en anglais, je devais aller au kiosque à journaux, en espérant qu'il soit suffisamment achalandé... C'était avant le numérique et internet (au temps de la préhistoire). Aujourd'hui, je peux lire directement une grande partie de ce que lisent les anglais ou les américains, en restant simplement devant un écran.

Cela n'a l'air de rien, mais la simple lecture des titres de journaux, par exemple, et de l'introduction propre à chaque article, est une plongée dans le monde anglo-saxon en soi. Elle permet de comprendre ou deviner, ce qui préoccupe les lecteurs d'outre-Manche et d'outre-Atlantique, de découvrir parfois que ce sont les mêmes choses que pour nous (ou-bien le contraire...) C'est l'occasion, en quelques clics, de pénétrer l'intimité d'un pays. Et ce n'est pas toujours difficile (voir le paragraphe "Des vidéos à gogo")

Voir son pays avec les yeux d'un autre

A propos, ne vous êtes-vous jamais demandé comment les étrangers nous voient? Il arrive régulièrement qu'un périodique anglais ou américain publie une page sur un événement français. Rien de plus intéressant que de regarder son propre pays d'un autre point de vue, avec les yeux d'un britannique, par exemple. Et cela comporte parfois quelques surprises. Et il vous arrivera aussi de glaner quelques informations qui ne sont pas relayées dans nos propres journaux.

Voyager autrement

A l'époque Victorienne, on disait que le soleil ne se couche jamais sur l'empire anglais, voulant dire par là qu'il faisait le tour du globe. Il en reste des traces aujourd'hui où l'anglais est une langue officielle dans de très nombreux pays, et sur tous les continents.

L'Inde, la Nouvelle Zélande, L'Afrique du Sud... Une simple recherche sur internet permet facilement de trouver des journaux en ligne et de voyager de l'intérieur, sans nécessité de photos ou paysages. Une exploration infinie seulement limitée par le temps.

Faire la conversation en anglais

Mais on n'est jamais obligé d'atteindre un niveau au top pour commencer à échanger en anglais. Personne n'est seul à apprendre une langue étrangère et il y a aussi des anglophones qui apprennent le français. Il existe ainsi des sites qui mettent leurs membres en relation gratuitement et permettent de converser par écrit ou parfois par webcam, par exemple. Vous pouvez demander à ce que votre anglais soit corrigé, et vous-même pouvez apporter votre aide pour d'autres internautes apprenant le français. Ainsi, le plaisir d'une conversation en anglais peut-être très vite accessible.

Trouver plus facilement des réponses

Il vous arrive peut-être - comme à moi-même - de caler devant un problème insoluble? Vos recherches sur internet sont infructueuses? Pourquoi ne pas consulter les pages affichées en anglais? Vous élargirez ainsi les résultats aux conclusions trouvées par d'autres dont la langue est l'anglais, ou qui savent le parler. Et vous apprendrez du vocabulaire dans son contexte. Je ne compte plus les occasions où j'ai fini par trouver une réponse satisfaisante face à une complication sur un blog ou un forum en anglais, pour ne citer que ces deux cas.

Lire de tout, mais en anglais

Vous aimez lire? Comment ne pas se réjouir de pouvoir se procurer un roman anglais ou une nouvelle en quelques secondes? Avec une tablette ou une liseuse, vous trouverez nombre d'oeuvres en téléchargement gratuit (et légal): par exemple tous les classiques anglais ou américains tombés dans le domaine public. Mais aussi des auteurs contemporains dont la qualité n'a parfois rien à envier à celle d'auteurs payants et qui pourtant ont décidé de laisser leur oeuvre partiellement ou entièrement gratuite. Et si c'est trop exiger, commencez par une nouvelle: certaines ne font que quelques pages.

Des vidéos à gogo

Que ce soit sur Youtube, Daily Motion ou ailleurs, il serait tout aussi dommage de se priver des vidéos en anglais. Trop difficile? Pas tant qu'il n'y paraît : les vidéos sont en fait un bon moyen de s'exercer à la compré­hension, grâce à la présence de l'image. Car cette dernière permet souvent de savoir de quoi on parle sans forcément comprendre chaque mot.

De plus, sur un certain nombre de ces vidéos, une petite icône permet d'activer les sous-titres en anglais. On aurait tort de se priver. Et là aussi, le choix est pratiquement infini: depuis les cours d'anglais faits par des anglo-saxons, en passant par des court-métrages (short films), ou à peu près tout ce que vous voulez, y compris l'actualité rendue facile.

Et encore?

En réalité, les possibilités sont infinies, mais elles ont un point commun : celui d'élargir son univers, de repousser ses limites et sans doute d'augmenter la compréhension de ceux et celles qui sont différent(e)s de nous. Le plus important est peut-être de se lancer, de ne pas avoir peur, pour faire le passage d'une langue à l'autre. Pour que l'envie, le plaisir de la découverte, soient plus forts que la crainte de l'inconnu, ou de ne pas y arriver. Et c'est aussi à cela qu'un site comme Anglissime espère contribuer. Il n'y a pas de risques, ni de "contre-indications connues"...

Laissez un commentaire...

:


:

Merci d'avoir laissé un commentaire. Il apparaîtra dès qu'il sera validé.

souhila le 15/11/2015

Un grand Merci pour ton site, je suis en voyage et l'anglais me manque, ton site est parfait pour revoir tout les jours quelques leçons! Merci

Les dernières pages:
               8                          
Publicité

Publicité

Les thèmes des dernières pages:

Lire et écouter de l'anglais 
même quand cela semble difficile
Le vocabulaire informatique 
smartphones, internet, sites...
8 astuces pratiques 
pour apprendre plus agréablement
L'anglais est-il facile? 
Le pour et le contre
Les faux-amis 
100 mots pour éviter les malentendus
Les dictionnaires en ligne 
Les connaître et les utiliser
L'alphabet phonétique 
Un plus pour la pronon­ciation
L'anglais pour le plaisir 
Pourquoi la langue de Shake­speare fait du bien
Sigles et acronymes 
Les abréviations courantes en anglais
Les diphtongues, indispensables pour améliorer sa prononciation 
Comment bien les prononcer
20 proverbes faciles en anglais 
et leurs équivalents français
anglais américain
<=> anglais britannique 

orthographe, grammaire, et prononciation
anglais américain
<=> anglais britannique 

les mots indispensables
4 voyelles à bien prononcer (fin) 
Pour conclure...
Des voyelles à bien prononcer (suite) 
Comment dire le O et le OU (ou leur équivalent)
Des voyelles à bien prononcer 
Comment dire les voyelles longues a et i
8 conseils pour ameliorer son anglais 
Comment s'y remettre, même quand les études sont loin
Lire en anglais gratuitement 
Des nouvelles, des romans
Comment améliorer son accent 
5 points à vérifier
Des sites pour la compréhension orale 
Mieux comprendre l'anglais parlé